Communion Solennelle vers 1960

Avant 1960, tous les enfants, dont les parents étaient pratiquants ou non, faisaient leur communion solennelle et leur confirmation. Personne ne se posait alors de question.
Trois ans de catéchisme :
Pendant deux ans : le jeudi matin dans la petite chapelle des sœurs, Melle Leclech (1945 – 1955), Marie et Charlotte Lebranchu (1955 – 1960), sœur Marie-Louise (1960 – 1965) donnaient les cours de catéchisme.

Retraite 1965

Retraite 1965

           1er rang en bas : Serge Clément – Régis Héleut – Hervé Blanchet – Didier Dagorne – Daniel .Hellequin – Michel Vautier -Gérard Urban – Pierrick Andrieux – Jean Durand
          2ème rang : Yannick Clément – Jean-Pierre Talbourdet – Jean Havy – Serge Blanchet – Henri Labbé – Roger Jehannès – Jean Vincent – Philippe Vincent – Marcel Toisoul – Serge Bürmann
         3ème rang : Marie-Louise Labbé – Lydie Bürmann – Nicole Provost – Dominique Chantoisel – Armelle Le Gall – ? – Marie-France Levêque – Danièle Levêque- Alain Huchet
        4ème rang : Catherine Perrin – Claudine Houzé – Maryvonne Lecan – Madeleine Durand – Nicole Josset – Yolaine Le Duc – Catherine Pierron – Yvette Durand

Puis, pendant un an, le dimanche avant les vêpres à l’église, le vicaire Grascoeur (1945 – 1950), l’abbé Méléard (1950 – 1958), l’abbé Sort (1958 – ?) prenaient la suite.
Tous les dimanches, il fallait assister à la messe et aux vêpres (les enfants qui habitaient loin faisait deux fois la route) sur les petits bancs placés dans le haut de l’église, sous la surveillance d’une sœur. Cela n’empêchait pas quelques dérives : dans l’équipe, il y avait des rigolards, quand le prêtre disait « ora pro nobis », eux répondaient « au rat qui pisse » et tout le monde avait le fou-rire. Nous aimions bien nous retourner pour regarder dans la tribune : la plume du chapeau de Melle Pillon qui virevoltait au-dessus de l’harmonium au gré de ses faits et gestes et du rythme des cantiques.
Ensuite, trois jours de retraite réunissaient les enfants.
Le matin, c’était la messe, ensuite la préparation et les consignes étaient données pour le dimanche…
 Pour lire l’article complet veuillez cliquer ici sur Communion
Une contribution de Jeanine Fassier et Christian Frémont

6 commentaires

  1. Très beau reportage .c’est agréable de connaitre ces détails précis . Les témoignages des personnes concernées « et toujours en vie » doivent être précieux.

    Aimé par 1 personne

  2. Merci pour cet article très intéressant qui nous explique des traditions oubliées.C’est toujours sympa de voir des photos d’époque!
    Corinne Fassier

    J'aime

  3. j’ai bien regardé ce soir et j’ai connu soeur louise et quelques filles , mais surtout tous mes compliments à ceux et celles qui sesont donnés tout ce mal pour nous rappeler tous ces souvenirs. Merci à vous

    J'aime

  4. C »est avec joie que je retrouve mon cousin d’adoption YVES CARFANTAN dans sa tenue de communiant toujours aussi pimpant mais surtout avec son sourire complaisant et genereux

    J'aime

  5. Très beau reportage… Moi, qui suis « chti » je retrouve des similitudes avec nos coutumes du « Nord Pas de Calais  »
    j’ai fait ma communion en 1947.

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s