Au 19 rue Clémenceau

Actuellement : emplacement de la Banque Populaire de l’Ouest et du Crédit Maritime

Avant 1926 : Boucherie Emile Durand

Cette boucherie était située à la place de la pharmacie actuelle.

Jusqu’en 1927 : Boucherie Lucas.

La boucherie était tenue par M et Mme Lucas. Derrière la boutique, il y avait une grande cour bordée de petites maisons d’habitation et se trouvait également l’abattoir.

Mme Lucas, fille unique de Mme Talguin, tripière à Paris

Elle a hérité de la villa Florida et de l’hôtel « Belle plage » situé à l’angle de la rue des Evettes et de la route de Pléneuf.  Après le décès de M. Lucas, elle se remaria avec M. Vétier, fils du propriétaire de l’Hôtel des Bains et de l’agence immobilière tenue par sa femme Mme Vétier-de Fontenault.

Cette agence à été le premier emplacement de l’office du tourisme appelé à cette époque Syndicat d’initiative.  Mme Vétier-de Fontenault le créa en 1909. En 1926, au décès de son mari Mme Vétier est devenue l’usufruitière des biens. Elle installa son agence à l’hôtel des Bains, au 10 de la rue Clémenceau.

Publicités de l’époque
Agence Vétier ( 19 rue Clémenceau)

A l’emplacement de l’ancienne agence, M Pelé, Maitre d’œuvre, a installé ses bureaux.

En 1989 le marchand de vin Au bon vigneron  a pris la suite.

Dans l’impasse (photo ci-dessous), entre le magasin et les toilettes nous apercevons sur la droite la bibliothèque pour tous. Association dont Mme Leborgne était Présidente; elle était aidée de Mmes Tombette, Josse et Sage. Martine Josse se souvient que toutes les trois conseillaient souvent les lecteurs.

De 1927 à 1963 : Boucherie Leray.

C’est en 1927 que M. et Mme Leray sont devenus propriétaires de la boucherie. M. Leray a continué à tuer et à débiter lui-même les animaux dans son abattoir, aidé de son commis.

A l’extrême droite de la photo : Mme Leray ainsi que sa voisine, Mme Vétier.
Localisation de la boucherie dans le centre d’Erquy.
Mme Leray
Henri Leray

Henri, fils unique, a travaillé avec son père dès l’âge de 16 ans. Après le décès de son père en 1958, il prit la gérance du magasin avec son épouse Jeanine qui avait travaillé jusqu’à son mariage en qualité de secrétaire chez Mme Vétier.

A cette époque, les clients payaient à la semaine ou au mois. Certaines familles réglaient une fois par an, en général à la Saint-Michel (29 septembre), lorsqu’elles avaient encaissé leurs fermages.D’autres personnes, par contre, oubliaient volontairement ou involontairement de régler leurs achats et il fallait user de beaucoup de diplomatie (ce qui n’était pas facile) pour récupérer son dû.

En 1963, Henri Leray quitte Erquy avec sa petite famille, pour créer une boucherie à Créteil.

Claude Deguen, a appris son métier avec Henri. Après avoir tenu une boucherie à Saint-Brieuc, Claude a sillonné la campagne et fait les marchés avec sa camionnette (ses clientes arrivaient au son du klaxon). Il était très populaire.

Se sont succédé de 1963 à 1970 les boucheries suivantes :

Boucherie Amossé,

Boucherie Avril,

De 1970 à 1988 : Boucherie Marquer

De 1988 à 1992 : Boucherie Parisienne Rimbaud,

De 1992 à 2001 : Boucherie Lecorguillé,

C’est après avoir travaillé avec M. Rimbaud que M. Eric Lecorguillé a pris sa succession.

De 2002 à ce jour : BANQUE POPULAIRE DE L’OUEST

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s