AU 20 RUE CLEMENCEAU

Actuellement : salon fermé

Francis (né en 1909) à appris son métier au salon « Albert Gaillard. »

Sa passion était le chant. Le dimanche il avait beaucoup de succès aux radios-crochets en vogue à cette époque. C’est avec sa voix de ténor qu’il a séduit Suzanne. Ils se sont mariés et ont mis leurs économies en commun afin d’ouvrir leur propre salon en 1935. Jusqu’en 1969

Francis Leray

Tous les messieurs du bourg et des alentours étaient les clients de Francis. Les plus pressés faisaient juste une coupe, d’autres se faisaient raser après avoir fait mousser le savon avec le blaireau (vaton en gallo). Francis prenait son rasoir dit coupe-choux, qui rasait de près. Tout un art pour le tenir avec élégance. Les conversations des clients battaient leur plein : sur la météo, les récoltes etc… et le Ouest Eclair (le Ouest France d’aujourd’hui) alimentait les commentaires politiques.  Beaucoup supposaient que les ouvriers étaient communistes, les fonctionnaires et professions libérales socialistes et les cultivateurs M.R.P.

Francis, entre deux coupes, s’éclipsait par la porte de derrière qui donnait sur la venelle de la sacristie. Il allait saluer Suzanne, son amie et confidente, au café Briend et en profitait pour se désaltérer.

1969 à 2005         Rémy Carcaillet lui a succédé.       

                                                

 Le salon a continué de fonctionner à l’identique.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s