Historique des commerces d’Erquy

Nous invitons nos lecteurs à revenir  (provisoirement) sur leurs pas pour rejoindre le

 12 RUE FOCH

(actuellement Opticien Krys)

*

De 1925  à……….   

EPICERIE FELIX POTINCafé – Librairie – Tabac – Journaux

 (tenue par la famille Henri LARRIERE)

 

    L’épicerie LARRIERE était située à droite sur la photo, juste après le terrain vague existant avant la construction de la place du Nouvel Oupeye, juste en face la propriété Besnard.

 

 

       De …         à 1953       

BAR-TABAC- EPICERIE

   (tenu par la famille PIERRON)

 

De 1953 à  1957  

                                                                                         BAR TABAC-EPICERIE

                                                                                     (tenu par la famille BIHEU)

 

      Sur la droite au haut de l’escalier se tenait  le bar-tabac et  à gauche l’épicerie. Gilbert se souvient des figurants du film Les Vikings, tourné en 1957 : de grands et impressionnants gaillards, qui venaient s approvisionner à l’épicerie. Il se souvient aussi du studio Louis qui se tenait en face l’épicerie car le photographe venait chercher de l’eau pour le développement des photos.

De 1958 à 1975

 MAISON JOSSET

   Libre- service  CODEC

                                                                                              (livraison à domicile)

                                                             En 1958, ouverture de l’épicerie de M. et Mme Josset.

     L’enseigne CODEC a été crée par la suite.

 

 

 

     Sur cette photo du magasin CODEC, la voiture stationnant sur le parking appartenait à Mr LE GALL de la poissonnerie. L’illustration sur la façade du magasin avait été peinte par Loulou Vincent, qui  à l’époque était peintre décorateur rue de l’église. Il réalisait régulièrement les enseignes des magasins.

 

M. et Mme JOSSET

     Après avoir tenu une épicerie-café-tabac-cabine téléphonique (comme il en existait dans de nombreuses petites communes rurales) à St Denoual, et fait les marchés dans les communes avoisinantes, M. et Mme Josset s’installent à ERQUY au 12 rue Foch en 1958. Jean Baptiste continue ses tournées dans la campagne au volant de son camion Citroën, devenu un véritable « drugstore » ambulant. Aidé de son fils Daniel, et à l’affût des demandes, il n’hésite pas à charger le camion de tout ce que Maria, son épouse, vend dans l’épicerie du bourg : produits d’alimentation bien sûr mais aussi articles adaptés aux besoins de sa propre clientèle comme blouses, chaussons, sabots, mercerie, bonneterie. Ses tournées hebdomadaires lui  permettent de trouver pour le marché du samedi à Erquy des œufs, du beurre fermier, des lapins, des volailles. Il s’installe tous les samedis matins derrière l’église et retrouve une fidèle clientèle.

    Pendant les saisons d’été le travail est intense. Le magasin était toujours ouvert sauf le dimanche après midi. Jamais couchée avant 23h, Maria est opérationnelle dès 4h du matin pour préparer l’ouverture du magasin, sans oublier les jours où, accompagnée de son fils Gilbert, ils se rendent dès 2h aux Halles de St Brieuc pour acheter fruits et légumes. Les saisonniers de l’époque se souviennent de cette maison pleine de vie, de grandes tablées, de fous rires et d’éclats de voix.

   Pendant une saison d’été, en 1968, Gilbert ouvrira un petit marché de fruits et légumes rue de la Croix de la Mission (devenue on ne sait pas pourquoi la rue du bois de Cavé) au n°2 derrière le Crédit Lyonnais à l’époque (aujourd’hui permanence d’un maitre d’œuvre)

    C’est ainsi que le commerce grandira jusqu’au jour où la surface de vente ne sera plus adaptée aux exigences de la clientèle. Au mois de juin 1975, le grand « Codec » est construit à proximité, place du nouvel Oupeye, mais le couple choisit de ne pas en assurer l’exploitation. Le magasin est alors partagé en deux parties : Maria ouvre Ty Breizh et se spécialise dans la vente de spécialités bretonnes, galettes , crêpes, gâteaux bretons fabriqués « maison » par leur fille Nicole. De son côté, Jean Baptiste restera fidèle au grand marché d’Erquy jusqu’à la fin de l’été 80. La deuxième partie est occupée par sa fille Nicole qui vend alors des vêtements : magasin Ty Sold.

    En 1976, le magasin Ty Breizh s’agrandit dans la partie la plus importante (actuellement l’opticien) et Maria et Nicole vendent alors pendant trois étés consécutifs leurs spécialités bretonnes, avec dépôt de pain et de pâtisseries fournies par la maison Richecoeur de Pléneuf et la maison Barbedienne de St Brieuc. En 1979, M. Chrétien devient propriétaire des lieux, Maria continue son activité pendant cette saison estivale de 1979.

                                                                                                                    Source : Cap Magazine. Article de N. ROHOU

Photo d’une saison estivale chez Codec.

 

 

 

    Le magasin Codec est repris par M. Chrétien en 1975. M. et Mme Le Coq prendront sa suite et à la cessation d’activités de ces derniers, le magasin sera remplacé par un Crédit Agricole, les Galeries Ménagères de M. et Mme Morgand et enfin actuellement Trésor des Océans (vêtements de marin).

 

 

 

   Dans la rue Foch, les autres magasins ont été construits dans les années 50

(voir photo ci-dessous)

 

 

Collectrices: S. Moret, J. Fassier et B. Maurer.

Un commentaire

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s