HISTOIRE DE L’OFFICE DE TOURISME D’ERQUY (suite)

(d’après les archives de l’office du tourisme)

Le 6/05/1950 : Réclamations à la C.A.T. relatives aux bagages et correspondances en provenance de Lamballe. Interdire aux nomades et forains le stationnement sur le lais de mer et à l’ancienne gare !  Supprimer les fils de fer barbelés subsistant sur le territoire de la commune.

Le 30/04/1951 : Programme financier ? Comment se fait-il qu’à Erquy nous ne puissions bénéficier des largesses gouvernementales ou départementales, sommes nous des citoyens de seconde zone ?

 Le 8/06/1951 : Monsieur le Président fait connaître que tous les vestiges allemands vont être enlevés par M. Bourgault et demande à tous de signaler les endroits où se trouvent ces ferrailles ! Il est décidé d’écrire à la C.A.T.  pour qu’il soit donné plus de satisfaction que l’an dernier aux clients d’Erquy, et qu’on ne laisse pas les gens en panne à Pléneuf.

Le 5/12/1951 : Quelques doléances de touristes… : Un client de l’Hôtel des Bains  se plaint du prix des loyers et du coût de la vie trop élevé par rapport à Paris ! Et demande l’interdiction des chiens sur la  plage de Caroual ! Un autre de l’Hôtel Emeraude  demande d’éloigner les enfants des colonies de vacances à l’ouest de la plage de Caroual, afin de ne pas gêner les estivants qui se trouvent à l’est de cette plage ! Les membres du bureau réclament un arrêté municipal qui fixerait les lieux de promenades et de jeux des enfants des colonies, la multiplicité des colonies risquant de porter un préjudice grave à la prospérité et à l’avenir de la station, plage de famille par excellence ! Des trottoirs seront construits rue Joffre et rue Foch. Le SI déplore la mauvaise tenue de la plage du Centre, qui est un véritable dépotoirLa colonie de Caroual

Le 29/11/1952 : Le gala des commerçants aura lieu le 10/ 02 à l’Armor Ciné.

Le 4/03/1952 : M. l’abbé David est chargé de faire la publicité du bal de la mi-carême  dans la presse.

Le 4/04/1952 : Il faut interdire l’enlèvement de sable sur la dune par les particuliers qui creusent des trous du plus mauvais effet ! Il faut limiter le nombre des colonies de vacances dans notre station !

Le 7/10/1952 : Le SI s’est ému devant les chiffres dérisoires versés par certains hôteliers à propos de la taxe de séjour ! A Caroual, il est demandé d’enterrer les lignes télégraphiques et électriques lors de leur déplacement. Felicitations au Conseil Municipal pour l’achat du camping de Caroual.

0-1

Le Camping de Caroual

Le 17/02/1953 : Voeux : aménagement de l’accès aux plages du Guen, Caroual et du Portuais. Nivellement de la dune plage du centre. Prévoir une digue et élargissement du bd de la mer. Continuer la route touristique existant jusqu’aux Sables d’Or par les Hopitaux ! Remettre en état le « sentier des douaniers ». Prévoir de nouveaux hôtels qui sont insuffisants pour une clientèle nombreuse. Création d’un foyer municipal, d’une nouvelle poste, de bains-douches, d’une salle des fêtes, d’une piscine… Aménagement du port et  réfection de la route menant au canot de sauvetage.

0-3La construction de la Salle des Fêtes

Le 15/06/1953 : L’abbé David demande le transfert de l’église à la mairie d’un bas-relief rappelant Romulus et Rémus.(*)

Le 22/06/1953 : Le SI souligne l’intérêt que le nouveau Conseil Municipal   porte aux problèmes du tourisme ! L’idéal pour M. Cornu, maire, est de faire d’Erquy, joyau naturel, une resplendissante station. Adhérents au SI : en 1950 : 135, en 1951 : 193, en 1952 : 215.

Andre CornuAndré Cornu, Maire d’Erquy (1953-1971)

Le 7/09/1953 : Voeux : Nouvelle affiche publicitaire. Installation d’une sirène pour incendie… Le SI est toujours dans un petit pavillon.

Le 30/11/1953 : Le président propose que la nouvelle affiche publicitaire de la station représente une aquarelle du regretté artiste peintre : M. Léon Hamonet. De nombreux estivants demandent le plan détaillé d’Erquy et de ses promenades ! Voeux : amélioration de l’éclairage dans les rues. Installation d’une horloge sur la façade de la nouvelle mairie….

Le 25/01/1954 : Voeux : le bureau souhaite que les grandes vacances commencent le 1 juillet ! Il est décidé de placer des flèches de signalisation jusqu’à la grotte de « Galimoneux ». Le SI envisage l’organisation au cours de la saison d’un concours de maisons fleuries.

0

La Grotte de Galimoneux

Le 5/04/1954 : Plan d’Erquy : on remplace le mot  grève  par plage  et plage d’Erquy par plage du Centre !

Le 23/04/1954 : Le SI très satisfait par les réalisations engagées par la commune : élargissement du bd de la mer et construction de la mairie, de la poste, de la salle des fêtes, des bains douche et  du cours complémentaire; remise en état des routes… Voeux : transformation de la voie ferrée en route de la gare à Caroual et en route cyclable par ailleurs. Ne pas perdre de vue le grand projet de route touristique reliant Erquy à Sables d’Or par une route digue à la Bouche ! Interdiction de la jetée aux autos et aux vélos !

Le 22/11/1954 : Projet de libération du terrain des sports soit pour le marché soit comme parc à autos.

Le 14/02/1955 : L’abbé David est chargé de rédiger un article pour La Bretagne hebdomadaire parisien  à titre publicitaire.

pressebzhparis

Le 4/04/1955 : Souhait de voir remplacer le parking de la mairie par un square avec fleurs et bancs.

Le 19/04/1955 : Route du Guen achevée. Création d’un Office du tourisme  Côte de Penthièvre-Fréhel pour coordonner les efforts des  SI situés dans la région comprise entre Fréhel et la pointe d’Hillion.

Le 19/09/1955 : Voeux des estivants : meilleur eclairage, aménager des bancs sur la dune, aménager des WC, prévoir à Caroual un autre camping plus grand !

Le 30/01/1956 : Un cliché en « couleur » est pris par Mr Dupas pour l’affiche publicitaire.

Le 16/05/1956 : Deux panneaux publicitaires placés, l’un à La Couture, l’autre aux Jeannettes. M. Loncle se plaint de la présence des nomades autour de la chapelle Notre-Dame et sur l’emplacement de l’ancienne gare (présence indésirable pour tous). M. Guégan demande que la commune achète le terrain classé de M. Parchaud !

0-2

L’ancienne gare d’Erquy

Le 28/05/1956 : Où en est le projet de construction d’un barrage ? Il est demandé à la colonie de vacances de Caroual (maison fleurie) d’agrémenter son immeuble !

Le 27/08/1956 : Ce qui a été fait ; route d’accès au Guen, st Michel, la Moinerie, route du Gault… Il est demandé par un habitant que l’Angelus du matin soit sonné une heure plus tard !

Le 19/11/1956 : M. de la Bourdonnaye veut bien demander à M. Anouilh (**) de préparer un poème sur Erquy en introduction  du nouveau guide. Souhait de l’extension du service de l’eau jusqu’au bout de Tu-ès-Roc. Souhait de remise en état de l’escalier du Pendu après autorisation des carrières de l’Ouest. Souhait également d’une surveillance de la plage de Caroual par un maître nageur ayant un bateau et le matériel nécessaire à sa disposition. Il est décidé de masquer le petit couloir entre le pavillon du SI et la propriété de Ker Edouard.

                                                                                                                   A Suivre…

 

(*) Diverses sources signalent l’existence de ce bas-relief : Jean-Pierre Le Gal La Salle n’y croit pas et d’autres l’imaginent  enfermé dans la maçonnerie;  il faut bien pourtant que l’abbé David l’ait vu pour le proposer ainsi à la mairie… Mais les registres du Conseil Municipal restent muets sur son compte.

(**) Jean Anouilh résidait à Erquy pour les vacances d’été dans les années 50-60.

Recherches: Sylvie Moret (et Christian Frémont pour les illustrations)

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s