Les Bâtiments du Stade

Les Bâtiments du Stade

Dès le début de la deuxième guerre mondiale les allemands réquisitionnent le stade de foot, ils édifieront deux bâtiments de trente mètres de long (chacun) en briques, enduits au ciment et couverts en fibro-ciment. A l’intérieur, au sol, du parquet, les murs et les plafonds étaient recouverts de lambris. Ces baraquements étaient destinés à héberger des ouvriers (volontaires ou pas) venus du nord de la France, afin de participer à la construction des blockhaus (surtout au niveau du ferraillage de ces derniers.)

Quand l’occupant libère ces locaux, la résistance forme ses hommes pour aller combattre sur le front de Lorient .

stade1

Laissés libres à la fin du conflit, ces deux baraquements seront mis en vente par adjudication par les domaines. Le 2 décembre 1946, la municipalité se porte acquéreur de cet ensemble, afin de créer le groupe scolaire primaire des garçons.

stade3

Le bâtiment Est : Sera réservé dans sa plus grande partie à l’école primaire des garçons ; CP en 1, CE en 2, CM en 3 et, une petite partie, au milieu, sera réservée aux vestiaires du club de foot U.S.E. en 4, ainsi que dans le hall à l’extrémité comme vestiaires des arbitres, également occupé quelques fois par le Dr Dayot Paul, Mme Leménère et Melle Virot, pour des séances de vaccinations obligatoires pour tous les enfants en 5.

Le bâtiment Ouest : Une grande salle avec une estrade en 10, en travers du fond était à la disposition des écoles pour leurs animations, mais également pour les répétitions du groupe folklorique d’Erquy, très important à cette période en 6, également vestiaires des visiteurs en 6. Dans l’extrémité ouest, la cuisine de la cantine était installée (cuisinières Mme Lucas et Mme Rouinvy) en 7, le réfectoire des garçons occupait une partie de la grande salle en 6.

Les toilettes extérieurs étaient à l’entrée côté rue du parc des sports en 9, pour l’eau, un seul robinet d’eau froide à l’extérieur, sans eau en périodes de gel, qui étaient longues et nombreuses à l’époque, en 8.

stade2

Dans les années 1962, les bâtiments seront détruits par le feu au cours d’une manœuvre par les sapeurs pompiers car les boiseries intérieures étaient infectées de termites et devaient êtres brûlées afin d’empêcher la prolifération de ses dernières.

stade4

Les sapeurs pompiers au cours de la destruction par le feu des bâtiments

stade5 (1)

1965 : construction des tribunes par l’entreprise Bravin frères.

 

Contributeurs : Ernest Brouard & Christian Frémont

 

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s