Enquête au pied de La Roche Jaune

       Près de soixante-dix blocs cylindriques de béton se trouvent à la limite de l’estran sur la plage de Caroual, devant la Roche Jaune. On ne peut que s’interroger sur leur provenance et leur utilité ?

detail_w (2)

       S’agit-il d’une protection de l’érosion du littoral à un endroit sensible ? Est-ce simplement une opportunité pour se débarrasser d’objets lourds et encombrants ?

            Comme le montre l’image suivante, chaque bloc présente une alvéole en forme de H d’un côté avec six crochets de manipulation ! et un trou de l’autre côté.

ensemble_w

       Après quelques recherches, la réponse est apparue : Nous sommes en présence des restes des défenses du Mur de l’Atlantique mises en place par l’armée allemande en 1944. En effet, il s’agit d’un dispositif installé sur les plages pour se protéger d’un débarquement de bateau ou de chaland venant de la mer.

      Celui-ci fonctionnait de la manière suivante : à l’emplacement des barres du H, on installait des mines plates de type anti-char ; au milieu, une barre (type rail de chemin de fer) de quelques mètres de hauteur était installée pour pouvoir se déplacer vers l’un ou l’autre côté des barres du H. Ainsi, en cas de ‘bascule’ importante de la dite barre, la mine explosait et la seconde, par mimétisme, également …  Le nom donné par les troupes allemandes à cet ensemble était « Nussknackermine » autrement dit une « mine casse-noix » !

      Avec tous les autres dispositifs ainsi mis en place sur nos plages, les défenses de la côte ressemblait à une véritable forêt d’obstacles pour immobiliser autant que faire se peut l’éventuel assaillant.  Il apparaît que ce type de bloc de béton est également présent sur les plages de la Ville-Berneuf, de Nantois, des Vallées, voire du Val-André mais en moindre quantité, probablement aussi en fonction des marées et des hauteurs de sable.

      Il existait aussi un modèle avec une base carrée,  au lieu de cylindrique, comme le montre le schéma ci-après :

plan-mines_w

 

Contributeur : Jean-Michel Mori

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s