Les fêtes religieuses à Erquy.

Passage de Notre Dame de Boulogne en 1945 à ERQUY

En 1945, la procession de Notre Dame de Boulogne (ou Notre Dame de Grand Retour) était consacrée au retour des prisonniers captifs en Allemagne.

C’était un grand moment de prière suscité de paroisse en paroisse par le passage de 4 statues de Notre Dame de Boulogne. Celles-ci étaient parties des quatre coins de France et se rejoignirent en 1946 au stade de Colombes. Aux étapes de ces kilomètres parcourus chaque église et chaque village accueillait une statue. Les gens se rassemblaient en foule pour fêter le retour des prisonniers. Pour recevoir cette statue chaque village organisait parfois un cortège de chevaux enrubannés ou de bicyclettes fleuries ou des défilés d’enfants costumés et souvent on tendait sur les maisons des draps blancs piqués de fleurs sur le passage de la procession.

Souvenirs de Mmes CARFANTAN et DAGORNE

« C’était un grand événement pour ERQUY. Toute la commune était sous pression et il fallait faire honneur à la statue.en décorant son parcours. Plusieurs jours auparavant les rhoeginéens s’étaient réunis pour fabriquer des guirlandes et des fleurs en papier crêpon. Quelques jours avant le passage, des prédicateurs étaient là pour expliquer les bienfaits et l’espoir qu’il fallait avoir en Notre Dame de Boulogne, et invitaient les gens à se confesser avant son arrivée !!

Le jour J, très tôt le matin , toutes les façades des maisons du bourg étaient recouvertes de draps blancs sur lesquels étaient accrochés les fleurs en crêpon et diverses décorations. Quand les maisons étaient espacées il y avait de gros bouquets de feuillages et au carrefour des Jeannettes les gens des Hopitaux avaient tendu des filets de pêche décorés de coquillages. Une équipe d’au moins 6 rhoeginéens s’est rendue au carrefour de Bien Assis chercher Notre Dame de Boulogne que les pélerins de Pleneuf avait accompagnée et là la procession s’est formée. La statue était dans une petite barque et les personnes étaient invitées à y déposer leur obole. Certains croyants faisaient des petits bouts de chemin à genoux. Après un passage à l’église, elle est repartie portée par les fidèles d’ERQUY jusqu’à la lande de la Himbert où elle était attendue par les gens de Plurien et a continué son passage dans les villages avoisinants. »

Si vous possèdez des photos de cette fête ou si vous avez des souvenirs à nous raconter vous pouvez nous contacter.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s