Les habitants d’Erquy en 1830…

Selon François Habasque, historien, en 1830,  » à Erquy les hommes sont grands, bien faits. Ils portent des pantalons et des vestes de drap bleu (berlingue). Les femmes sont presque toutes jolies, elles sont généralement blondes; leur taille est svelte, dégagée, elles ont le teint frais, l’oeil bien fendu, les dents blanches. Elles se mettent bien, leur coiffure est élégante et elles ont presque toute adopté le parapluie… » Extrait du livre de François Ruellan « Erquy »

Eh ben !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s